« Lettre ouverte aux animaux », de Frédéric Lenoir 


Résumé :

« Nous assistons probablement, et je le souhaite de tout coeur, au passage à un stade éthique supérieur où la pensée humaniste s’émancipe de son cadre anthropocentrique pour s’étendre à tous les êtres sensibles qui peuplent la Terre. Dès lors, faire preuve « d’humanité » ne signifie plus simplement respecter les autres êtres humains, mais tout être vivant, selon son degré de sensibilité et de conscience. La vie s’est exprimée sur Terre à travers une foisonnante diversité. Puisque l’être humain est aujourd’hui l’espèce la plus consciente et la plus puissante, puisse-t-il utiliser ses forces non plus pour exploiter et détruire ces formes de vie, mais pour les protéger et servir. C’est pour moi notre plus belle vocation : « protecteurs et serviteurs du monde ». 

Genre : Société 

Édition : Fayard 

Date de sortie : 24 mai 2017 

Nombre de pages : 220 

Prix : 17€ 

Mon avis : 

Je reviens aujourd’hui avec un livre qui change un peu de tout ce que j’ai pu présenter avant sur ce blog. Dans un sondage que j’avais réalisé, en vous demandant quel genre de livres vous voudriez voir ici, il est pas mal ressorti le document essai/société. Quoi de mieux pour commencer dans ce registre-là qu’un livre sur la cause animale ? En tant que grande amoureuse des animaux, ce livre à été une grande réussite, j’ai passé un vrai bon moment en lisant, avec une prise de conscience évidente. 

Avant ce livre, je n’avais jamais lu cet auteur, j’avais déjà apperçu d’autres de ses ouvrages cependant. Ce fut une vraie surprise, je partais un peu vers l’inconnu car je ne suis pas une habituée des livres de société, je les trouvent trop souvent moralisateurs et dérangeants. Ce livre m’a fait voir d’un tout autre oeil ce genre et m’à même donné envie d’essayer d’en lire d’autres. Avec ce livre là,  ce qui est le plus agréable dans sa lecture, c’est le format lettre. L’auteur s’adresse, comme le titre l’avait prédit, directement aux animaux et non pas au lecteur. C’est du coup très rafraîchissant et ça donne plus d’impact encore sur son engagement auprès des animaux. La différence entre les humains et les animaux est clairement montrée, rien que par cette forme de texte. 

Ce que j’aime avant tout dans ce livre, c’est la légèreté, elle domine dans un livre qui se veut pourtant dur de part ses sujets présentés. Cette légèreté vient directement de l’auteur, qui avec sa façon d’écrire, expose des faits graves, tout en n’effrayant pas le lecteur. Ce n’est pas un document fait pour prôner le végétarisme, il en parle, bien sûr, en tant que grand défenseur des animaux, mais il n’à aucunement écrit ce livre dans l’esprit de convertir ses lecteurs à ce mode de vie. Il est lui-même « non-vegan », comme il le dit, mais « amoureux invétéré des animaux » quand même. Il ne se veut absolument pas moralisateur, il écrit de manière bienfaisante, en osant pointer du doigt les sujets sensibles, ceux dont peu parlent ouvertement. 

Notre lien avec les animaux est très clairement mis en avant, il part du commencement de l’humanité jusqu’à aujourd’hui. On peut s’apercevoir avec stupeur à quel point l’homme a radicalement changé son comportement envers les animaux ! L’auteur fait cette comparaison, sans émettre un quelconque jugement, il laisse le lecteur se positionner, prendre les informations données et les assimiler comme il le souhaite. 

On passe par tous les sujets à travers cette lecture ; l’humanité, la cruauté, la religion, les croyances, l’évolution animale et humaine,la relation humains/animaux… Le point qui m’a moi le plus touchée, c’est le sujet de l’exploitation animale et ses effets désastreux. Il démontre leurs conditions de vie, si l’on peut vraiment appeler ça une vie. Le sujet sensible des abattoirs est évidement abordé, notamment en mentionnant l’association L214, qui fait grandement bouger les choses dernièrement, avec leurs reportages en caméra cachée dans les abattoirs. 

Ce livre arrive donc point nommé, là où il est grand temps d’agir, où la société est en plein changement. La cause animale est de plus est plus prise au sérieux, que ce soit par effet de mode ou non, au moins les états d’esprits changent. Même si, avec ce 6ème cas d’espèces animales en voie de disparition, il y a encore énormément d’efforts à fournir. 

En conclusion, ce livre à été une découverte que j’ai pris plaisir à lire, il y a quelques petites illustrations et des citations qui sont agréables à retrouver et qui ajoutent un peu de légèreté. C’est un formidable témoignage d’amour en faveur des animaux de la part de l’auteur, qui se mobilise et offre un large panel de solutions

J’espère que cet article un peu différent vous aura plu, j’ai pris vraiment plaisir à vous donner mon point de vue sur cette cause qui me tient à coeur. Dites-moi si vous avez lu ce livre ou si vous avez envie de le commencer, je serai ravie d’en parler avec vous ! 

NOTE : 10/10 

A très vite, 

4 commentaires

  1. Wow quel article ! Ça fait plaisir de voir un peu d’actu société sur ton blog, surtout quand c’est une cause que tu affectionne ! Tu m’a donné envie de le découvrir aussi à mon tour ! Bref, Merci pour ton blog, tes idées, tes conseils ! Bravo à toi 💙

    1. Merci beaucoup ma belle, ça me touche comme tu peux pas imaginer 💜 Je suis super contente aussi de te donner envie de le lire ! C’est une lecture vraiment très très bonne ! Encore merci !

  2. Tu m’as encore + donnée envie de lire ce livre, je ne savais pas que l’auteur l’avait écrit comme une lettre envers les animaux, ça attise encore + ma curiosité! Et aussi le fait qu’il part du commencement sans faire la moral car c’est vrai que les personnes détestent ça (moi la première) donc si ça peut faire réfléchir c’est génial!

    1. Je suis super contente que ça te donne encore plus envie de le lire ! 😀 Je ne pensais pas que ça allait être en lettre véritablement, et c’est juste vraiment génial ! Ça apporte tellement au contenu, à l’intensité… 💜

Laisser un commentaire