« La passe miroir T2 : Les disparus du Clairdelune », de Christelle Dabos 

Résumé : 

Fraîchement promue Vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d’une redoutable vérité. 

Genre : Fantastique 

Édition : Gallimard 

Date de sortie : 29 octobre 2015 

Nombre de pages : 560 

Prix : 19€ 

Mon avis : 

On se retrouve cette semaine avec le deuxième tome de la saga « La passe miroir », dont j’avais fait la chronique du premier il y a quelques semaines. Alors que je ne pensais pas ça possible, j’ai préféré ce tome au premier ! Oui, oui, vous avez bien lu. J’étais impatiente de commencer ce deuxième livre, tous les événements du 1er étaient encore frais dans ma petite tête. 

Christelle Dabos est une auteure de talent et nous le prouve à nouveau avec ce second tome hallucinant. Elle plante un nouveau décor, un nouveau monde totalement incroyable, cohérant, tout en richesse et ne noit pas pour autant le lecteur dans des détails. C’est encore une fois, très agréable à lire. Elle a plus pris le temps dans ce tome de creuser un peu plus les personnages, elle nous les fait découvrir plus en profondeur, ainsi que leurs passés respectifs. 

« Les opposants les plus virulents d’une tentation en sont parfois les plus grands adeptes »

L’intrigue dans ce tome est présente de suite et est incroyable ! Il y a une grande intensité, chaque nouveau petit élément vient s’ajouter et il est toujours loin de ce qu’on s’était imaginé. Ce n’est pas du tout un roman convenu et j’apprécie beaucoup ça personnellement. Plus je tournais les pages, plus j’étais happée par l’histoire. Les illusions sont plus présentes et plus importantes que jamais et nous font encore une fois douter entre le vrai et le faux. Le temps, quant à lui, est parfaitement travaillé, le déroulement est cohérent, les mois ne passent pas à vive allure. 

Dans ce tome, comme le titre l’indique, il y a des disparus au Clairdelune (ne criez pas au spoil, c’est de la simple logique). L’enquête qu’il y a tout au long du livre, on prend plaisir à la suivre, à la mener nous-même et du coup on se retrouve à douter de pas mal de personnages. 

Les personnages justement, ils sont la grande force de ce tome 2 ! Il y en a des nouveaux, qui sont tout aussi intéressants que ceux dont on est habitués. Tout d’abord, notre petite Ophélie, qui a fait du chemin, vit encore une multitude d’événements et avec tout ce qui lui arrive, on voit véritablement son personnage changer. Elle trouve une vraie force de caractère, le monde étrange et les autres personnages l’on rendue plus forte et plus indépendante.

Elle n’a plus peur de tenir tête à Thorn, enfin une héroïne de caractère avec du plomb dans la tête. Sa maladresse maladive est toujours là bien sur, c’est un peu ce qui l’a définit le mieux. Les passages d’Ophélie et Thorn m’ont rendue dingue, leur relation évolue tellement, mais encore une fois, pas de façon convenue, ça ajoute de la surprise

Thorn lui, reste le personnage que je préfère dans « la passe miroir », et j’ai été très surprise par son évolution incroyable et logique. On en apprend beaucoup plus sur lui et son horrible famille, ça le rend touchant, même s’il reste toujours un vrai bloc de glace ! J’ai apprécié qu’il soit plus présent dans ce tome, je m’en plaignait un peu après ma lecture du livre 1 et mes attentes ont été grandement comblées.

J’ai enfin pu me faire un véritable opinion de Berenilde, ce que j’attendais aussi avec ce second tome. Elle me laissait tellement perplexe et là, j’ai pu découvrir une Berenilde qui m’a particulièrement émue, on lui découvre une fragilité frappante, à l’antipode de son personnage dans « les fiancés de l’hiver ». 

On a aussi le plaisir de découvrir plus en profondeur l’énigmatique Seigneur Farouk, grand Esprit de famille de l’arche du Pôle, et qu’elle découverte ! On ne peut pas plus étrange que lui, l’auteure a vraiment du s’amuser en créant ce personnage et son univers ! Il est si bizarre qu’on ne sait quoi penser de lui, moi, ça fait que je l’ai aimé. 

Ce qui est très appréciable dans ce roman, c’est qu’il y a peu de romance, ce n’est pas le moteur de l’histoire, l’auteure n’en a pas fait un élément central, elle en a mis par petites touches, qui du coup, sont beaucoup plus appréciables à retrouver. 

Les évènements vers la fin sont juste dingues, on finit en véritable apothéose, je ne sais pas comment qualifier ça autrement. Tout s’enchaîne à merveille, on a plus de réponses encore que ce dont on espérait. J’ai même fait des retours en arrière et j’ai compris pas mal de choses essentielles pour la suite, pour le tome 3. Je pourrais m’étendre des heures sur la qualité de ce livre et ce qui en fait un coup de coeur pour moi, mais j’en dirai trop et ce n’est pas mon intention, je veux que comme moi, vous alliez de surprises en surprises en lisant ! 

J’ai dis que « LUX », de Jennifer L.Armentrout était ma découverte et mon coup de coeur niveau saga, mais « la passe miroir » dépasse haut la main celle-ci ! Pourtant, vous savez à quel point j’aime « LUX ». Christelle Dabos m’à rendue accro à sa saga et j’ai hâte de lire le tome 3. 

Au delà du fait que je ne suis pas super objective avec cette série, tant je l’aime, je n’ai trouvé AUCUN point négatif à donner. Même en creusant, c’est impossible d’en citer ne serai-ce qu’un seul ! Je pense que vous avez compris, c’est un coup de coeur magistral ! Je peux évidement pas finir cette chronique sans parler des illustrations sublimes de la couverture, de la présentation des clans et du plan du Pôle. Le travail fait par Laurent Gapaillard est magnifique ! 

En conclusion, je dirai que ce tome suit l’excellente lignée du premier! Bien des choses restent à découvrir, nous en sommes qu’au sommet de l’iceberg. Cette saga est à lire absolument par tout me monde, à tout âge. Je vais me plonger très prochainement dans le tome 3 intitulé « La mémoire de Babel », dont je vous parlerai après l’avoir lu. 

Dites-moi si vous avez lu cette saga, si vous projettez de la lire. N’hésitez pas à me le dire en commentaires !

NOTE : 10/10 ❤ 

À très vite, 

Crédit illustrations : Pinterest

4 commentaires

  1. SAME ! J’ai aussi préféré le deuxième tome, et le troisième en fait n’a fait que confirmer mon amour pour cette saga ! Comme tu dis, la relation entre Thorn et Ophélie est tellement bien écrite car très surprenante. En fait, globalement, l’autrice me surprend à chaque fois par les directions qu’elle prend. J’espère que tu aimeras aussi le troisième tome si tu as prévu de le lire bientôt !

    1. Je pensais pas aimer ce deuxième tome autant en fait !! Le premier était déjà très bien. Leur relation elle évolution tellement de la façon que je voulais ! Je voulais surtout pas du cul-cul nian-nian et c’est réussi 😍 J’ai tellement hâte de le lire le 3! Et encore plus avec ce que tu me dis 💜

Laisser un commentaire