« Le pacte d’Emma », de Nine Gorman

Résumé :

Je pensais qu’en me lançant dans ce pacte je risquais seulement ma vie, mais c’est ma raison qui est en train de s’envoler. Je l’ai embrassé, mais ce n’est pas ce qui est le plus déraisonnable. Ce qui l’est, c’est que j’ai aimé ça.

Genre : fantastique

Edition : Albin Michel 

Date de sortie : 2 novembre 2017

Nombre de pages : 398

Prix : 16,90€

Mon avis :

Je reviens vers vous en ce début de semaine, pour changer, car je ne pouvais pas attendre mercredi pour vous donner mon avis sur ma dernière lecture. Il s’agit cette fois d’un gros (très gros) coup de cœur. J’en avais vraiment besoin, ces temps-ci j’enchaîne un peu les lectures pas décevantes, mais qui ne m’emballent pas à un point fou non plus. Je ne regrette pas du tout d’avoir, pour la première fois de ma vie de lectrice, pré-commandé un livre !

Ce livre a donc été – vous l’aurez compris – un véritable coup de cœur ! J’ai immédiatement été happée par ma lecture, dès les premiers chapitres. On entre très vite dans le vif du sujet et c’est addictif de suite. Je l’ai d’ailleurs dévoré, en une journée, c’est vous dire. Il n’était pas question de le lâcher une seule minute.

Nine, l’auteur que je suis depuis longtemps sur Instagram, mais que je n’ai jamais lue sur Wattpad, à une plume légère, facile à lire. C’est en partie ce qui fait que le livre est très réussi, la façon dont il est écrit. C’est profond, recherché et touchant. Nine nous embarque avec elle dans cette lecture.

Je ne vais pas vous cacher que, quand j’ai compris qu’il s’agissait d’une histoire impliquant des vampires, j’ai douté. MAIS, c’est au contraire, l’une des raisons qui fait l’excellence du livre. Car il ne s’agit pas là d’une histoire de vampires cul-cul, comme on en a déjà trop lu avant. Là, rien à voir, les vampires sont différents, badass à souhait et intéressants. En lisant, je suis passée par une multitude d’émotions, c’est ce qui fait en partie, selon moi, qu’un livre est très réussi. J’ai ressenti un vrai déchirement en refermant le livre, je n’avais pas envie que ça se termine, et je vous avoue qu’attendre la sortie du tome 2 en 2018 va être une vraie torture.

« Je ne suis plus qu’une émotion brutale, perdue sur terre dans une bulle de temps suspendue au dessus du vide. »

S’il fallait donner un micro point négatif, et encore, ça n’en est pas pleinement un, je dirais que je trouve qu’il y a quelques moments convenus au début, dans les premiers chapitres. Mais ça s’atténue rapidement et l’histoire prend une vraie place forte et la surprise est devenue vite présente.

Parlons maintenant des excellents personnages. J’ai de suite aimé Emma, elle est forte et fragile à la fois, on s’attache très vite à elle et on peut se reconnaître facilement en elle. Sa maladie m’a tellement bouleversée, j’ai ressenti beaucoup de peine pour elle, tout au long de ma lecture. Les scènes d’elle et Andrew sont sexy à souhait, toujours dans la bonne mesure. Nine Gorman sait écrire avec justesse des scènes torrides, sans tomber dans la vulgarité, c’est plaisant à lire.

Quand à Andrew… que dire ? Petit mélange de Damon Salvatore et de Bennett Ryan non négligeable. J’ai aimé ce personnage, notamment, encore une fois, son duo avec Emma qui fait des étincelles et fonctionne à merveille. On aime le détester, mais finalement, c’est un peu toujours le cas avec ce genre de personnages, non ? Andrew à beaucoup à cacher et je pense qu’on en saura plus sur lui dans la suite.

« J’essaie de le détester. J’essaie si fort que ça me déchire le cœur. »

Matthew en revanche, j’ai dès le début eu un peu de mal, ce personnage ne m’a pas emballée plus que ça, contrairement à Nathan ! Chaque personnage évolue de manière grandissante et intéressante, on a même quelques surprises…

J’ai adoré au fil des pages, retrouver des références musicales, littéraires, des citations et puis, cette playlist à la fin !! Je l’ai trouvée totalement en harmonie avec le livre, encore bien joué Nine Gorman.

Ice Cream Party

Never gonna be alone – Nickelback

Goner – Twenty one pilots

Love – Lana Del Rey

Habits – Tove lo

Lonely day – System of a down

Human – Christina Perri

Hold on – Chord Overstreet

Fallingforyou – The 1975

Mad world – Michael Andrews

If I was your vampire – Marilyn Manson

Knot in my heart – The zolas

In the end – Black Veil Brides

Bref, pour conclure sur « Le pacte d’Emma », je dirai simplement : LISEZ-LE ! La fin m’a laissée en larmes, j’étais abasourdie par la tournure des événements et je n’ai maintenant, à J+1 plus qu’une hâte, lire la suite ! Je voudrais terminer en disant un grand bravo à Nine Gorman pour ce roman.

NOTE : 10/10 

A très vite,

10 commentaires

  1. Ce livre me tente tellement ! Je la suis depuis quelques temps sur sa chaîne youtube et j’aime beaucoup sa façon de présenter ses romans. Et je me disais qu’avec ses nombreuses lectures, elle serait capable de nous écrire un roman dans lequel ne figure pas tous les clichés inimaginables que les lecteurs détestes. Avec ta chronique j’ai d’autant plus envie de le lire et j’ai bien hâte qu’il soit disponible au Québec (bin oui, je dois attendre moi 🙁 )

    1. Il est vraiment excellent et elle a une manière d’écrire vraiment fluide et agréable ! J’aime beaucoup aussi comment elle présente ses lectures sur YouTube 😍 ça doit être dur d’attendre les sorties comme ça !! En tout cas, pour te rassurer je peux te dire que l’attente en vaut la peine 😉😘

    1. Héhé je me doute ! Il est génial tu vas voir, j’ai lu pas mal d’avis sur ce livre, autant positifs que négatifs. J’ai hâte de voir ton avis !

Laisser un commentaire