« Altered carbon », que vaut l’adaptation de Netflix ?

AlteredCarbon-Banniere-800x445

La semaine dernière, le 2 février, Netflix sortait sa toute dernière création, « Altered Carbon », mettant 10 épisodes à notre disposition, prêts à être Binge-watchés. Si le nom de cette série vous dit quelque chose, c’est tout à fait normal, cette série est à l’origine une trilogie livresque, écrite par Richard Morgan, sortie aux éditions Bragelonne, en 2008. Voici donc le résumé du premier tome :

Dans un avenir pas si lointain, la mort n’est plus définitive : vous pouvez sauvegarder votre conscience et vos souvenirs et les réimplanter dans un nouveau corps. De fait, pour Takeshi Kovacs, mourir n’est plus qu’un accident de parcours : il a déjà été tué plusieurs fois. C’étaient les risques du métier dans les Corps diplomatiques, les troupes d’élite du Protectorat des Nations unies expédiées à travers la galaxie. Mais cette fois, on le ramène sur Terre pour mener l’enquête : un riche magnat veut élucider sa propre mort. La police a conclu au suicide. Or, pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants ?


  • Mais alors, que vaut cette adaptation de la part de Netflix ?

Ayant lu les livres il y a a peu près 2 ans, j’ai été assez surprise et ravie de voir cette série adaptée. J’ai d’abord été surprise, parce qu’il faut pas se mentir, ces livres sont violents et crus. Je me suis donc demandée s’ils allaient quand même garder cet aspect-là, qui fait partie intégrante des romans, ou alors le faire plus soft.

Premier point sur lequel je ne suis pas déçue de cette adaptation, ils ont gardé complètement cet aspect violent, angoissant, parfois même gore et qu’es-ce que c’est génial ! Ça fait de moi quelqu’un de tordue un peu, mais j’aime quand les adaptations sont fidèles ! Les scènes macabres ont leurs détails, rien n’est caché au publique, même la nudité y est exprimé clairement, avec tout de même des limites dans certaines séquences. Il y a évidement eu quelques modifications par rapport aux livres, mais quoi de plus normal ? On ne peut pas faire exactement pareil, sans traîner en longueur et ça aurait été dommage de gâcher le potentiel de cette série en la faisant longue et chiante.

Visuellement, c’est juste très beau, le côté futuriste est complètement mis en avant pour donner un univers totalement adéquat. Cette série mérite que l’on s’y attarde, c’est un thriller cyberpunk bien construit, dans les moindres petits détails. Dans le livre, la réalité virtuelle à une place importante et j’ai aimé la retrouver, c’est hyper intéressant. Dans la série, cette RV nous a offert de superbes scènes, très dures parfois, mais elles sont si bien faites ! On se pose 2-3 questions sur l’évolution de l’humanité et son impact sur le monde, mais c’est pas non plus le truc qui va révolutionner notre perception du futur de l’humanité et de ses progrès . Mais je pense pas que c’était le but premier de Netflix.

Takeshi est froid, impassible, et pourtant il suscite notre intérêt à le découvrir peu à peu au fil de chaque épisode. J’aime son personnage, pas autant que dans les livres, où il est plus travaillé évidemment et où sa personnalité est plus complexe et torturée. Il reste cependant intriguant et j’ai surtout, comme dans les livres, encore une fois, aimé son « ancien lui« . L’acteur Japonnais qui le joue est tout simplement brillant ! Il apporte une vraie âme à ce personnage qui est quête personnelle.

Même si j’ai vraiment adoré cette série, il y a quand même quelques petites choses qui m’ont dérangées. Il y a le problème de l’épisode 7 ou 8 je ne sais plus, qui est un complet flashback, qui m’a un peu perdue. Je ne suis pas fan des flashbacks qu’on étend sur tout un épisode, j’ai trouvé ça trop long, bien que très intéressant. En plus, ils apparaît bien trop tôt, le passé commun de Takeshi avec Quellcrist Falconer n’apparaît que dans Furies déchaînées ! Dans les livres, les « Diplo » sont déployés absolument partout où on a besoin de leur aide pour pacifier la population d’où leur renommée, là non! J’ai trouvé un peu dommage de ne pas les inclure autant, ils ont une grande importance, et amènent une certaine humanité un peu perdue au fil du temps, où l’immortalité prime. Quant au grand méchant de l’histoire, Dimitri Kadmin, il n’est pas du tout exploité ! Ce personnage malin, tyrannique, est remplacé par un mercenaire sans profondeur et qui disparaît bien trop rapidement !

Parlons maintenant du choix de casting. Il est certainement le point le plus important dans une adaptation. Au début, dans le premier voir, dans le deuxième épisode aussi, j’ai eu du mal avec Joel Kinnaman, l’acteur qui joue Takeshi dans le présent. Je ne sais pas pourquoi, mais je ne l’imaginais pas comme ça en lisant. Cependant, mon avis à changé au fil des épisodes, j’ai su m’y faire. Bon, il faut aussi dire que le physique de l’acteur joue pas mal sur cette décision, ne me jugez pas ! Si j’ai su m’adapter à Joel Kinnaman, ça n’a certainement pas été le cas de l’acteur qui fait Bancroft ! Lui, dans le livre il est loin du résultat made in Netflix ! Je suis désolée pour cet acteur, qui est très certainement très bon dans ses autres rôles, mais là, ça ne fonctionne pas. Il a rendu ce personnage fade, alors qu’il est loin de l’être ! Coup de cœur en revanche pour l’actrice Martha Higadera, qui joue la génialissime Ortega ! J’adore ce personnage dans les livres, bien que dans la série, elle soit un peu plus exploité pour son envie de faire le bien.

Après avoir fini la saison 1, je me suis demandée si il y avait besoin d’en faire une saison 2, tellement j’ai trouvé cette fin bien construite et logique. Quand on a lu les livres, on sait évidemment qu’il y a bel et bien une suite, géniale d’ailleurs. A voir ce que Netflix va en faire, à voir si le public à bien reçu cette première saison. Pour moi, c’est une réussite, j’ai aimé retrouver ce thriller futuriste à l’univers complet et complexe. Je trouve que c’est bien joué de la part de Netflix de se diversifier dans son choix de production de séries.

Et vous, vous avez regardé cette première saison ? Avez-vous lu les livres ? Donnez-moi votre avis en commentaires !

A très vite,

Gaëlle ❤️

4 commentaires

  1. Je n’ai pas lu les livres, ni vu la série encore mais content d’avoir lu ta reciew, ca me conforte dans l’idée de la regarder moi qui adore tout ce qui SF, futuriste, cyber punk et tt…

Laisser un commentaire