« Once and for all », de Sarah Dessen

once-and-for-all-1034667-264-432

À en croire le poète, « il vaut mieux avoir connu l’amour, quitte à le perdre, que n’avoir jamais aimé du tout…  » Louna, dix-sept ans, est loin, bien loin, d’en être si sûre – et quand on connaît son histoire personnelle, difficile de le lui reprocher. Ironie du sort, elle qui a appris à la dure que les happy ending, c’est pour les autres, passe son dernier été après le lycée à jouer… les assistantes wedding planners aux côtés de sa mère. De mariages désarmants d’émotion en désastres organisationnels, de témoins qui font leur diva en belles-mères obsédées du détail, Louna va devoir se confronter au cynisme de sa mère, aux pitreries de ses collègues d’un été, au souvenir obsédant d’une nuit parfaite, un an plus tôt à peine, qui la ronge comme l’acide un peu plus chaque jour… Il lui faudra sortir, à l’autre bout du tunnel, vainqueur, qui sait, des obstacles grands et petits que le destin a placés devant elle.


Genre : Romance contemporaine / Young adult

Edition : Lumen 

Date de sortie : 15 mars 2018

Nombre de pages : 448

Prix : 15€


Quand j’ai vu cette sublime couverture au salon du livre à Paris, je n’ai pas hésité avant de le prendre et même si je partais du coup dans le total inconnu, je ne regrette pas du tout cet achat, car c’était une bonnelecture !

J’ai tout de suite été prise dans cet ambiance de wedding-planner, qui est présente tout au long du livre, car ce métier fait partie intégrante de la vie de la jeune héroïne du roman, Louna. Ce livre est un savant mélange de comédie, de famille et de drame, habilement maîtrisé.  L’auteure, que je ne connaissais absolument pas, à su alterner, trouver un juste équilibre entre joie et tristesse pour nous offrir une histoire belle, tout simplement.

« L’amour ne se mesure pas au temps passé ensemble mais à l’importance des moments qu’on a partagés. »

Au début, j’avoue que j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire, parce que je ne comprenais pas vraiment où l’auteure voulait aller avec l’histoire, le passé de Louna. Puis, au fil des pages, on en apprend toujours un peu plus, de manière subtile et surtout très touchante. L’histoire colle parfaitement à l’actualité, notamment à celle des USA et c’est vraiment touchant, voir bouleversant.

Il y a quelques passages qui sont certes convenus, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ce livre, ces moments-là et de les vivre pleinement, avec effroi parfois.

Niveau personnages, il y en a plusieurs et je les ai tous trouvés bons et à la hauteur, justement placés et très bien travaillés. Louna, le personnage principal à vécu comme je le disais, des moments tragiques dans sa vie, qui font ce qu’elle est aujourd’hui, à savoir triste, froide et surtout hermétique à l’amour, à tout sentiment. Ce trou béant dans sa poitrine va finalement se refermer au fil des pages et c’est une jolie évolution. Mon personnage préféré restera très certainement William, qui est un homme haut en couleur, qui m’aura vraiment faite rire.

« Certains aiment donner leur tristesse en pâture aux curieux, mais ils sont nombreux à préférer pleurer à l’abri des regards. »

En résumé, ce livre fut une très bonne lecture, dure parfois à cause des événements tragiques, mais c’est une bonne chose, car ça a un peu ôté le côté young adult du livre et j’ai vraiment su l’apprécier dans son ensemble. Once and for all est une jolie découverte donc, pleine de tendresse et qui laisse le cœur gonflé et ravi à la dernière page. C’est joli roman, avec une bon message, que je ne peux que conseiller !

Et vous, avez-vous lu ce livre ?


A très vite,

Gaëlle ♥️

6 commentaires

    1. Oh tant mieux alors 😍 Il est vraiment sympa ! C’est pas le livre de l’année mais c’est un bon livre quand même 😉 Oui la couverture est tellement jolie ! Pour une fois plus que celle en VO !

Laisser un commentaire