«Il est grand temps de rallumer les étoiles», de Virginie Grimaldi

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a renoncé à ses rêves pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, a qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

Genre : roman contemporain

Édition : Fayard

Date de sortie : 2 mai 2018

Nombre de pages : 392

Prix : 18,50€


Je vous retrouve en ce début de semaine pour vous parler de mon tout dernier coup de cœur, le dernier roman d’une auteure que j’affectionne tout particulièrement, Virginie Grimaldi.

J’attendais avec une certaine impatience la sortie de ce livre, comme chacun des romans de l’auteure. Le résumé est plutôt prometteur et dès les premières pages, j’ai pu retrouver le style de l’auteure et on est vite embarqué dans l’histoire d’Anna et sa petite famille.

Tout d’abord, j’ai adoré la réalité face à laquelle on est confronté. Tous les petits tracas, comme les gros d’ailleurs, présents dans ce roman, sont d’une telle réalité qu’on parvient à facilement s’identifier et surtout compatir avec les difficultés auxquelles fait face Anna et ses filles. Des problèmes d’argent, à l’éducation, tout y passe.

Le déroulement de l’histoire est incroyable. Tous les événements dans ce livre arrivent de manière fluide et c’est là qu’on reconnaît le talent de cette auteure. Elle a une façon d’écrire si fluide, si addictive, qu’au final on ne se rend même pas compte qu’on arrive à la fin. Virginie Grimaldi aborde des sujets vraiment pas évidents, mais elle réussit à écrire ça avec tellement de justesse que ça en est très émouvant.

« C’est douloureux, ce passage entre l’enfance et l’adolescence, quand les illusions volent en éclats et les rêves se fracassent contre la réalité. »

J’aurai d’ailleurs été émue à plusieurs reprises, j’aurai versé des larmes, tout autant que ri.

La grande force de ce roman, ce sont les personnages. Ce roman est porté à 3 voix, de trois générations et ça nous offre des moments vraiment merveilleux, remplis de vie. Tout d’abord, il y a Anna, mère de 2 adolescentes, qui a du mal à joindre les deux bouts et se rend compte à quel point ses deux filles souffrent. Anna est un personnage très intéressant, elle est le reflet de beaucoup de mères solo et j’ai trouvé que l’auteure a fait de ce personnage quelqu’un de vraiment très attachant. Anna je l’ai tout de suite adorée et encore plus au fil du roman. C’est une maman battante et elle force le respect.

Ensuite, vient Chloé, l’aînée des deux. Chloé est l’adolescente type, qui a le monde contre elle, qui est en colère et qui le fait un peu payer à sa famille. J’ai adoré l’évolution de ce personnage. Du début à la fin, on la voit grandir au fur et à mesure du voyage. Elle m’aura beaucoup touchée dans les dernières pages, par sa sensibilité et sa force.

Mais, celle que j’aurai préférée par dessus tous les autres personnages, c’est Lily. Lily, du haut de ses 12 ans a une maturité folle, elle est maligne, très intelligente et surtout, elle m’aura énormément faite rire tout au long du roman. J’ai pleuré de rire face à certaines de ses réflexions. Sa vision du monde, du haut de ses petits 12 ans est incroyable et je suis vraiment ravie que l’auteure ait choisie d’inclure les deux ados dans la narration !

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. »

Il y a aussi des personnages secondaires, avec chacun leurs petites histoires, toutes aussi touchantes et drôles parfois.

Le moteur principal de ce roman, c’est le voyage en Scandinavie que va entreprendre cette petite famille et j’ai trouvé la description des paysages époustouflante. Ça nous donne tellement envie d’y être avec elles !

Je ne peux donner aucun point négatif à ce roman, tout était parfait. De la première à la dernière page j’ai adoré. Je ne peux même pas dire que j’ai adoré, parce que c’est plus que ça encore. Je m’attendais à ce qu’il soit touchant ce roman, mais pas à ce qu’il soit aussi poignant. Ce roman est une petite merveille qui mérite d’être lue.

Et vous, vous l’avez lu ? Si oui, donnez-moi votre avis en commentaires !

NOTE : 10/10 ♥️


À très vite,

Gaëlle ♥️

6 commentaires

  1. C’est ma lecture en cours. Il me reste une centaine de pages et je rejoins totalement ton avis. Les sujets abordés sont durs et lourds mais ils sont traités avec justesse. J’adore cette alternance des personnages aussi. J’ai tellement ri avec Lily, je l’aime trop ! Même les autres personnages me touche (Noé, Julien, Diego et Edgar, Greg et Marine). Ce livre est un concentré de vie et d’humanité. Gros plus pour moi avec la Scandinavie qui me tient particulièrement à coeur de par mes origines.
    Bisous ♡

    1. Oh c’est top ! J’ai hâte de lire ton avis 😍 Lily me fait trop rire avec ses expressions !!
      Franchement il est touchant, je ne pensais pas aimer autant !!! 😱
      Oh mais oui en plus j’ai trop pensé à toi en lisant ! ♥️

Laisser un commentaire