« Le souffle de Midas », de Alison Germain

Le jour où une inconnue rend son dernier souffle dans mes bras, je sais que ma vie paisible d’étudiante ne sera plus jamais la même. Au lendemain du drame dont j’ai été le seul témoin, aucune trace du crime n’a été retrouvée, tant et si bien que tout le monde me pense folle, moi la première. Seul un homme me croit, Angus Fitzgerald, détective à la recherche d’une personne qui ressemble trait pour trait à la femme morte sous mes yeux. Alors que ce mystère reste sans réponse, les objets que je touche se transforment en or. Et quand le bel Angus me narre le mythe antique de Midas, ce Roi Grec qui changeait tout en or, je comprends qu’il en sait bien plus sur ce qu’il m’arrive. Et aussi sur les dangers qui me menacent. Pour moi, le plus imminent est juste là, dans mes mains. Parce que si pour le détective, je suis bénie des Dieux, je ne vois en ce pouvoir qu’une malédiction… 

Genre : fantastique 

Edition : Editions du chat noir

Date de sortie : 1er novembre 2017

Nombre de pages : 272

Prix : 19,90€


Hello vous ! 

Aujourd’hui il est temps que je vous parle d’un des livres qui est resté -très- longtemps dans ma pile à lire ! En effet, je l’ai acheté lors de sa sortie, il y a donc presque 1 an, et il y a deux semaines, je me suis enfin décidée à le lire. Pour tout vous dire, j’ai mis un petit moment pour rédiger cet article après la fin de ma lecture, car je suis toujours aussi sceptique à son sujet. Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette lecture, je vous explique pourquoi :

* * *

Assumant complètement le fait d’être un petit mouton qui a acheté ce livre en partie car c’est une Booktubeuse qui l’a écrit, j’avais assez hâte de découvrir le premier tome de ce qui va être une duologie. Quand j’ai acheté le livre, je l’ai mis de côté parce que les premiers avis arrivaient sur la blogosphère et il y avait pas mal d’avis différents, surtout des négatifs, j’ai donc décidé de remettre à plus tard cette lecture, pour ne pas être influencée.

Globalement, le résumé dit tout ce qu’il y a à savoir de ce livre, mais vraiment. C’est à dire que, avec le recul, je me dis que je n’aurais même pas eu à lire le livre tant le résumé est explicite. Ou qu’il ne se passe pas tant de choses que ça dans le livre, je ne sais pas trop encore… Bref, parlons d’abord de l’histoire en elle-même. J’ai trouvé les bases très intéressantes, la mythologie, le côté un peu enquête, tout ça est assez prometteur quand on lit le résumé. Malheureusement, premier point négatif, l’histoire à l’intérieur, et bien elle stagne.

« Quand les cauchemars devenaient  plus simples à affronter que la réalité, fermer les yeux me semblait préférable. »

Au début du roman j’étais très emballée, c’était haletant, il y avait de l’action, du suspens etc… mais ça s’est assez vite stoppé, vers la moitié du livre, qui ne fais que 272 pages ! Autant vous dire que j’ai vite déchanté et j’ai même un peu laissé de côté ma lecture, pour la reprendre quelques jours plus tard et la finir en une fois. Je ne vais pas mentir, j’avais hâte d’en finir parce que toute la seconde moitié m’a déçue. Puis d’un coup, vers la fin, tout se précipite, les événements s’enchaînent à une allure folle et on se retrouve un peu perdus, tout ça pour finir sur un cliffhanger mal maîtrisé et en ressortir frustré. 

Alors attention, je n’ai pas trouvé que des points négatifs dans cette lecture, non. J’ai tout d’abord pas eu de mal avec l’écriture de l’auteure, je l’ai bien aimée. J’ai aussi adoré retrouver tout plein de références à des livres, des films, des séries, c’était aussi assez drôle parfois et ça allégeait la lecture donc c’était plutôt bienvenue je trouve. 

Mais ce qui sauve le livre, ce qui fait que au final j’ai bien aimé, c’est les personnages. Louise tout d’abord, je l’ai bien aimé parce que pour une fois ce n’est pas une adolescente qui reçoit un pouvoir et qui au final n’est pas si étonnée, qui le prend bien, qui fait comme si c’était normal, bref, vous voyez ce que je veux dire je pense. Là, Louise ne s’en remet jamais vraiment, elle ne s’adapte pas, à peur du pouvoir qui grandit en elle et c’est plaisant à retrouver parce que ça donne de la crédibilité à l’histoire je trouve. Ses réactions la rendent « humaine » et c’est là que je trouve que l’auteure à bien écrit son histoire. Bon, je ne vais pas vous mentir, parfois elle m’a aussi énervée par son innocence un peu trop enfantine. Mais je crois que le but n’était pas d’en faire une héroïne badass. 

Quand à Angus, lui, je l’ai bien aimé du début à la fin, même si j’aurai aimé qu’il soit plus présent. En dire trop sur ce personnage ce serait vous spoiler et vu le résumé c’est pas la peine. 

Ce que je regrette dans ce premier tome aussi, c’est le trop peu de romance, j’ai été très frustrée de ce manque de romance, moi qui pensait qu’il allait y en avoir pas mal dans l’histoire… 

Dernier petit point négatif, qui n’est pas dans mes habitudes, mais là pour le coup je suis un peu colère, je trouve que 19,90€ pour 272 pages, c’est un peu excessif ! Surtout vu le nombre de fautes trouvées à l’intérieur…

« La nuit a cela de particulier : elle englobe sous son voile les événements dont elle est le témoin, leur conférant un aspect spécial qui disparaît dès le lever du soleil. Elle ouvre le champ des possibles, en quelque sorte, occultant presque totalement le lendemain et les responsabilités qui l’accompagnent. »

Pour terminer sur ce roman, je dirai que j’ai passé un très bon moment au début de ma lecture, mais que plus j’avançais, plus je déchantais, et c’est bien dommage, car il y a un gros potentiel, notamment avec la touche mythologique ! Je lierais quand même le tome 2, car j’ai envie de savoir la conclusion de cette histoire et voir surtout comment Louise va évoluer. 


NOTE : 6,5/10

A très vite,

Gaëlle 🖤

2 commentaires

  1. hello Gaelle, je n’ai pas cédé à la tentation de ce livre, ni à celui de Nine Gordman d’ailleurs, mais je me laisserais bien tenter, j’aime assez l’aspect mythologique, pourquoi pas ne pas craquer ! mais je suis assez d’accord avec le fait que le prix est assez excessif, par contre….de gros bisous !

    1. Hello ! 😘
      Alors celui de Nine est excellent, je l’ai dévoré et j’ai hâte que le second tome sorte 😍
      J’ai beaucoup aimé l’aspect mythologique dans Le souffle de Midas et si tu aimes ça alors je pense que tu pourrais aimer ce roman 🙂
      Bisous !

Laisser un commentaire